Vous êtes ici : Accueil Documentation Dossiers thématiques Transports : Des TEC actuels aux TEC pour tous Nouveau bilan très attendu, près de deux ans après la signature de la convention

Nouveau bilan très attendu, près de deux ans après la signature de la convention

Par Colette Schietecat Dernière modification 19/10/2015 12:10

Le 14 septembre, le TEC et le CAWaB (dont Gamah est membre) ont tenu une conférence de presse, avec la participation du ministre de la mobilité, M. Di Antonio, sur les audits et les travaux effectués et à venir dans le cadre de la convention signée en octobre 2013.

Près de deux ans après le début de la convention, nous pouvons constater que l'amélioration de l'accessibilité des services TEC aux personnes à mobilité réduite se poursuit de façon très encourageante !

En nous basant sur les 5 axes de travail définis dans la convention, nous vous présentons quelques chiffres et informations clés sur les résultats déjà obtenus et sur les prochaines étapes.

1. Audit
Jusqu'à présent, 102 lignes sur les 186 prévues dans la convention ont déjà été auditées à travers la Wallonie.

Les quelque 7 000 arrêts que comptent ces 102 lignes ont été audités et ont ensuite été qualifiés de conformes (accessibles en autonomie), praticables (accessibles avec de l'aide) ou impraticables.
À ce jour, près de la moitié des arrêts audités sont des arrêts conformes ou praticables.

Pour identifier ces arrêts, des pictogrammes sont apposés sur les poteaux d'arrêt des lignes accessibles et des lignes auditées desservies par au moins 90 % de bus équipés d'un dispositif d'embarquement pour les personnes à mobilité réduite.

 

Ces audits ont permis de déclarer 17 lignes de bus accessibles :

TEC Liège-Verviers (14 lignes accessibles) : 4, 10, 12, 17, 18, 26, 27, 48, 70, 71, 72, 75, 702, 706.
TEC Namur-Luxembourg (3 lignes accessibles) : 5, 8, 27.

 

2. Aménagement des arrêts

Le TEC a annoncé lundi le commencement imminent de travaux d'aménagement de 841 arrêts sur d'autres lignes afin de parvenir à un total de 56 lignes accessibles d'ici 5 ans.

Les travaux prévus en 2016 concerneront les lignes suivantes :
- TEC Brabant wallon : 19, 20, 31
- TEC Charleroi : 1, 3, 18
- TEC Hainaut : 82
- TEC Liège-Verviers : 21, 27
- TEC Namur-Luxembourg : Namur : 4, 5 - Luxembourg : 25, 26

 

3. Matériel roulant

Les bus équipés de rampes manuelles ou automatiques représentent à l'heure actuelle 85 % des véhicules TEC (contre 75 % en 2013). Les bus non équipés sont progressivement remplacés par des bus disposant d'une rampe automatique afin que, d'ici 2018, tous les bus soient équipés d'un dispositif d'embarquement pour PMR.

 

4. Formation du personnel

Depuis la signature de la convention, 300 nouveaux conducteurs ont suivi un module de formation spécifique, qui fait désormais partie de la formation initiale. À partir de janvier 2016, un module de 7 heures sera également intégré dans la formation continue, et ce, pour quelque 4 000 conducteurs. Les sujets abordés lors de cette formation comprennent, notamment, l'identification des lignes, la manipulation des rampes et le comportement attendu du conducteur.

 

5. Information

Sur le site infotec.be, les modules de recherche d'horaires par arrêt et par ligne ont été revus et sont labellisés AnySurfer et la page « Services PMR » est également remaniée afin de faciliter la recherche d'informations.

Par ailleurs, d'autres supports de communication sont en cours d'édition à destination des communes, du personnel du Groupe TEC et du public PMR.

 

Le CAWaB se félicite de la collaboration avec le TEC et de ces premiers pas très prometteurs. L'ampleur de la tâche est certes immense, mais l'amélioration réelle de l'accessibilité des bus en Wallonie est en très bonne voie !

 

Lire le communiqué de presse TEC - CAWaB diffusé à l'occasion de la conférence de presse du 14 septembre 2015.

 

Actions sur le document
  • Envoyer cette page
  • Imprimer
  • Bookmarks